« le Prince de la Beu » extradé pour vente de graines de cannabis

21 05 2010

Liberez Marc EmeryAu Canada, celui que l’on appelle «prince de la Beuh» (Prince of Pot)  a été introduit aux États-Unis où il est prévu de plaider coupable à la vente de graines de cannabis à des clients américains.

Marc Emery aurait vendu des millions de graines de marijuana à travers le monde par la poste.

Il a été ordonné d’extradition par le ministre canadien de la Justice Rob Nicholson, le 10 mai.

M. Emery est arrivé à Seattle, Etat de Washington, le jeudi et devrait plaider coupable lundi.

Richard Troberman, avocat de M. Emery, a déclaré à l’agence Associated Press que son client plaiderait coupable à une accusation de complot en vue de fabriquer de la marijuana en échange d’une peine d’accord de cinq ans de prison.

M. Emery, un résident de Vancouver, en Colombie-Britannique, a déclaré qu’il avait fait 3 millions de dollars (€2,24M) un an avant son arrestation en 2005.

Ses graines auraient été tracées jusqu’à l’exploitation  illégale croissante de cannabis dans l’Indiana, la Floride, Tennessee, le Montana, la Virginie, le Michigan, New Jersey et le Dakota du Nord, selon la US Drug Enforcement Administration (DEA).

Les partisans de M. Emery prétendre que le gouvernement conservateur du Canada, dirigé par le Premier ministre Stephen Harper, a entrepris une vaste « guerre de la culture »en n’intervenant pas dans son extradition.

L’épouse de M. Emery, Jodie Emery, a appelé les militants de la marijuana afin de fermer la rue Hastings, un corridor achalandé de Vancouver, pour protester contre son extradition.

«Mon mari a commis un crime punissable que par une amende de 200 $ au Canada, mais le gouvernement conservateur veux l’envoyer servir jusqu’à 25 ans de prison des États-Unis », a déclaré Mme Emery dans un communiqué de presse jeudi matin.

Elle a ajouté: «Je vous le promets, Stephen Harper, nous vous traquerons jusqu’à ce que vous ne soyez rien d’autre qu’un mauvais souvenir. »

Sources: BBC





Les valeurs nutritives des graines de cannabis

29 04 2010

Le nom commun Francais de la graine de cannabis est chènevis.

chenevis, graines de chanvre, graines de cannabis

Il faut savoir que le chènevis est très riche en protéines. Il est incomparable parce que ses protéines sont considérées comme le « modèle de protéine végétale pour l’homme ». En effet, les acides aminés qui constituent cette protéine ressemblent à celles du sang humain, ce qui les rend très digestes, et près de 60% d’entre eux se présentent sous la forme de globuline directement assimilable. Voilà pourquoi, aucune graine autre que le chènevis ne présente un mélange d’acides aminés sous une forme aussi rapidement digestible, complète et équilibrée.

Mieux encore, dans tout le règne végétal, elle est celle qui offre les proportions les mieux équilibrées de protéines et d’huile en une seule graine.

Remarquable par l’équilibre en acides aminés exceptionnel de ses protéines, la graine du chanvre, qui contient en fait tous les acides gras essentiels, se distingue aussi par la répartition, dans des proportions presque idéales, de ceux-ci.

Avec ses 33% d’acides gras, insaturés à 90%, elle tient sans doute son atout principal.

Néanmoins, ceux-ci sont très fragiles, à la fois très sensibles à la chaleur ainsi qu’à la lumière. De plus, le contact avec l’oxygène de l’air entraîne une réaction d’oxydation, qui, si l’on n’y prête attention, la fait rancir très vite.

Enfin sa forte teneur en fibre en fait une graine non gavante et qui peut-être utilisée en quantité très importante pour la pêche ou l’élevage de volaille.

Il est plus que probable l’attractivité de cette graine soit due, hormis l’huile à l’odeur très puissante qu’elle contient, à ses qualités nutritives exceptionnelles.

De plus, la culture ne requiert aucun apport en engrais, débarrasse le sol des métaux lourds et peut être pratiquée sous toutes les latitudes comprises entre les cercles polaires.

Le chènevis est utilisé comme aliment depuis des millénaires en Orient, associé au feuillage pour ses fibres, il a déjà sauvé la population Australienne de la famine par deux fois et offre une solution durable a l’évolution démographique mondiale et les problèmes de famine malheureusement encore d’actualité.

On se demande alors pourquoi et comment la culture de cannabis n’est pas plus développée, surtout en France, un des deux seuls pays a n’avoir jamais cessé de cultiver du chanvre, avec la Chine.

Source: CCdesmoulins





Culture de cannabis du bout du monde

19 02 2010

Quelques nouvelles intéressantes en provenance du bout du monde.

Richard Friar, un fermier australien âgé de 66 ans et son épouse Wendy sont les fiers propriétaires de la première culture autorisée de chanvre industriel en zone urbaine. Avec l’autorisation du Ministère australien des industries primaires, ils en sont au premier stade d’un projet pilote visant à apprendre aux agriculteurs comment faire pousser du chanvre et commercialiser ses innombrables produits dérivés.

Friar cannabis culture australie chanvreLes plantes cultivées par les Friar, un mélange de cultivars chinois connus sous les noms de Yellow River et Lulu, en sont un bon exemple. La fibre est très utile pour l’industrie textile, les graines sont comestibles et les tiges des plantes peuvent même être utilisées dans la construction (« Ils l’utilisent même à la place de l’acier pour renforcer le béton », disent les Friar)

En décembre, le couple a présenté une demande d’autorisation auprès de l’Agence australienne chargée de la réglementation alimentaire afin de pouvoir vendre les graines pour la consommation humaine ; cette autorisation devrait être accordée au début de l’année prochaine. « C’est vraiment un excellent complément alimentaire, » constate Wendy. « Les graines ont une teneur de 23% en protéines et contiennent plus d’Omega 3 et 6 que toute autre source, y compris le poisson.

Au début du 19e siècle, les Australiens ont été deux fois sauvés de la famine en ne mangeant pratiquement que des graines de chanvre pour les protéines et des feuilles de chanvre pour les fibres. » « Nous voulons relancer la demande des consommateurs, » explique Wendy. « C’est cependant difficile, parce que le chanvre a été décrié et considéré comme une drogue dangereuse pendant très longtemps. » Le chanvre peut être la solution à pratiquement tous nos problèmes en matière de durabilité.

Si même le gouvernement australien, qui a toujours eu une attitude sévère à l’égard du cannabis, peut en voir les avantages, nous sommes très optimistes à propos de l’avenir du chanvre dans d’autres parties du monde. 

Pour plus d’information lisez l’article dans son intégralité ici… (en anglais)  theland.farmonline.com.au





Quand le pionnier du Cannabis passait sur M6

17 02 2010

Petit voyage dans le temps, avec cette video de Ben Dronkers faisant le tour du proprietaire des magasins Sensi Seeds, du Cannabis Castle et Hempflax.

Pour tout ceux qui n’ont pas eu la chance de voir passer ca sur le PAF  profitez en ca ne risque pas de repasser sur vos ecrans!

10 ans plus tard, le documentaire unique en son genre reste un excellent support pour se donner une idée precise du potentiel de la plante et le partager. Ou pour simplement savourer ces images comme cette scene au « Cannabis Castle » avec les plans meres en second plan…





La religion

15 10 2009

Vingt-sept siècles avant J.-C., les Chinois cultivaient le chanvre pour sa fibre et ses propriétés médicinales. Trois mille sept cents ans plus tard, (soit vers l’an mil de notre ère), les chinois appellent le chanvre ta-ma ou « grand chanvre » pour le distinguer des autres plantes à fibre, groupées sous le terme générique de ma. Le pictogramme du véritable chanvre est un homme de grande taille, ce qui souligne la forte relation entre le cannabis et l’homme. Lire le reste de cette entrée »





Comment rouler un joint? L’arbre

13 10 2009

L’arbre:

Préparer un cône (deux feuilles biseautées) avec un long filtre. Rouler ensuite trois sticks que l´on plante dans le filtre du cône:

Comment rouler un joint? L'arbre





Comment rouler un joint? Tulipe

13 10 2009

Tulipe:

Faire une tulipe n´est pas chose aisée.  Pour commencer il faut le matériel suivant:

  • Un filtre de bonne logueur
  • Du tabac
  • De la beuh (ou du shit)
  • 2 feuilles

Pour faire ce collage un peu spécial il faut coller ensemble les 2 feuilles:

Tulipe, Joint Tulipe, Comment rouler un joint?

Ensuite rabattre le coin sans gomme en bas vers le haut à ras la gomme:

Comment rouler un joint? Tulipe

Puis enfin rabattre la gomme et coller. Ensuite il faut remplir le cône ainsi formé du mélange et mettre le filtre:

Comment rouler un joint? Tulipe

Comment rouler un joint? Tulipe

Enfin a l´aide d´un bout de ficelle ou d´un petit élastique serrer le papier autour du filtre.le morceau de feuille qui dépasse peut être rabattu pour donner un réel aspect de fleur.








%d blogueurs aiment cette page :