Germination: A propos de la réhydratation de graines de cannabis

19 08 2010

Devant la rumeur bien ancrée affirmant que réhydrater ses graines dans un verre d’eau est le meilleur moyen de faire germer des graines de cannabis, il est important de rappeler les risques que cette technique présente:

Beaucoup de graines pousseront après la submersion, mais ce ne sera pas grâce à ce système qu’elles auront une bonne croissance ; c’est  plutôt une question de survivre ce genre de traitement.

La submersion n’offre pas d’avantage par rapport à la technique qui consiste à les mettre sous une serviette humide, par contre il donne une bonne chance de les abîmer. Si la coque de la graine se casse d’une fraction sous l’eau et la racine commence a pousser dans un environnement sans oxygène, elle peut se noyer et ainsi mourir. Cela est possible même si l’ouverture est invisible à l’œil nue.

Les graines n’ont besoin que d’une minuscule quantité d’eau pour déclencher la germination ; une quantité qui est suffisamment disponible dans une serviette humide. Une quantité majeure d’eau dans un verre est inutile.

Tout l’eau qui a été exposé a l’air aura un peu plus d’O2  (peu plus de 1mg dans un verre d’eau de robinet de 200ml) mais cela est perdue très rapidement – voici donc la raison d’une circulation constante dans un système hydroponique si le matérielle utilisé (terre, laine de roche etc.) est saturé.

La présence d’une petite quantité de O2 ne nous assure pas que la nouvelle racine puisse se développer, surtout si les bonnes graines sont tombées au fond du verre. Tout surplus d’oxygène dans l’eau sera soit distribué uniformément dans le volume ou montera lentement vers le haut. Donc les dernier 3mm au fond du verre recevront qu’une minuscule fraction de l’O2 disponible.

Comme déjà mentionné, beaucoup de graines survivront ce système mais cela ne veut pas dire que le système est bénéfique.

Nous avons remarqué de rares mais réguliers effets négatifs sur des graines submergés avant la germination; telle que la frustration d’avoir toutes les graines germés mais en suite les voire se transformer dans des plantes faibles, malformés ou malades (ou les voire attaqués par des champignons).

Nous sommes au courant du fait que ce système est recommandé par plusieurs sources, mais nous croyons que cela était plutôt une rumeur qui s’est divulgué plutôt qu’un fait scientifiquement prouvé.

Ce que nous savons est que la méthode de submersion est ce qui reste du temps ou les cultivateurs devaient trier des centaines ou milliers de graines de cannabis de variété d’extérieure (souvent produites au hasard) pour sélectionner les meilleurs, et le système ‘couler ou nager’ était la meilleur façon d’éliminer les centaines de mauvaises graines.

Pour les graines emballées industriellement, cette procédure apporte plus de dégât que de bénéfices, surtout pour les qualités plus chères. Dans les sources qui conseillent encore la méthode de submersion, l’information indique de laisser les graines sous l’eau pour pas plus de quelques heures (ou d’habitude, un maximum de 12 heures).

Nous ne conseillons pas de mettre vos graines de cannabis dans un verre d’eau, même pour une demi-heure. Comme nous avons écrit, la méthode “serviette-assiette” est la méthode la plus effective d’introduire l’humidité sous la protection de la graine et sa membrane et ne risque pas de la tuer.

Nous conseillons vivement d’utiliser notre méthode recommandée pour toute futures graines, peu importe où vous les achetez. Même si vous avez des bons résultats avec la submersion, il est fort possible que vous aurez des résultats encore meilleurs avec le système ‘serviette-assiette’.





La religion

15 10 2009

Vingt-sept siècles avant J.-C., les Chinois cultivaient le chanvre pour sa fibre et ses propriétés médicinales. Trois mille sept cents ans plus tard, (soit vers l’an mil de notre ère), les chinois appellent le chanvre ta-ma ou « grand chanvre » pour le distinguer des autres plantes à fibre, groupées sous le terme générique de ma. Le pictogramme du véritable chanvre est un homme de grande taille, ce qui souligne la forte relation entre le cannabis et l’homme. Lire le reste de cette entrée »





Comment rouler un joint? 2 Feuilles

12 10 2009

2 Feuilles:

Le principe de roulage du joint à deux feuilles est le même que celui à une feuille si ce n´est que l´on rajoute un morceau de feuille de façon à allonger ou grossir le pétard. La façon la plus courante de rouler à deux feuilles est celle dite du "L" qui consiste à coller deux feuilles de façon à ce que le résultat ressemble à un "L".(cf shéma suivant)

comment rouler un joint 2 feuilles?

Une autre façon consiste à coller les deux feuilles en « V » ce qui a pour effet de donner plus de corp et donc de diamètre au joint que de longeur comme c´était le cas précédemment.

comment rouler un joint 2 feuilles?

Encore une autre façon de faire un joint à 2 feuilles consiste à mettre bout à bout dans le sens de la longeur les feuilles ce qui permet d´obtenir un joint extra long avec seulement deux feuilles.

Lire le reste de cette entrée »





La loi française en ce qui concerne le cannabis..

21 08 2009

Voila un petit article que j’ai trouvé sur la loi française en ce qui concerne le cannabis:

Les lois concernant les drogues interdisent le cannabis (mais pas des graines de cannabis) depuis 1925 (Convention de Genève / Convention de l’ONU 1961). Celui-ci a été retiré de la pharmacopée française depuis 1953. Sa prohibition n’a pas évoluée depuis. Son usage, importation, vente, transport et production sont strictement interdits par la loi. Ainsi, le Cannabis, ainsi que ses dérivés à base de cannabinoïdes (naturels ou de synthèse), ne sont pas autorisés pour usage médical en France.

Néanmoins depuis 1999, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSPS) a autorité pour délivrer des autorisations nominatives ou de cohorte ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation) pour tous produits de santé. Les ATU concernent les produits de santé qui ne sont pas autorisés sur le marché français. En 2008, les ATU concernant les cannabinoïdes n’ont été délivrées que pour le Marinol® (dronabinol ou THC).

Lire le reste de cette entrée »





Un week-end historique pour la culture du cannabis en Europe !!

18 05 2009

100% Légal!!

Grâce à “HEMPFLAX”(entreprise fondée en 1994 par Ben Dronkers, le fondateur également de Sensi Seeds), il est maintenant possible de faire pousser du cannabis 100% légalement pour réduire votre empreinte de charbon personnel sur le monde.

La société Hempflax est fière d’annoncer son nouveau site Internet :  www.hempflax.com où l’on peut acheter 5000 graines de cannabis (100g) pour faire pousser du chanvre partout en Europe.  Ces graines viennent avec un certificat d’identification : « USO-31 graines de cannabis »  que l’on peut faire pousser (légalement et facilement). Lire le reste de cette entrée »





Quelle est la meilleure manière de faire germer les graines?

12 05 2009

Il y a plusieurs méthodes pour faire germer les semences. Certains conseillent de faire pré- germer les graines dans des couches de mouchoirs en papier mouillés et de ne les mettre en terre qu’ensuite :

En principe, ce dont vous avez besoin, ce sont deux assiettes et quelques mouchoirs en papier.

  • Etendez quelques couches de mouchoirs en papier mouillés sur la première assiette, évitant un excès d’eau.
  • Posez ensuite les graines sur les mouchoirs, laissant le plus grand espace possible à chaque graine.
  • Puis posez une deuxième couche de mouchoirs en papier mouillés sur les graines et éliminez de l’eau excédentaire.
  • Enfin couvrez l’assiette de la deuxième assiette mise à l’envers, donc comme les coquilles d’un bivalve – ceci crée l’espace obscur et humide nécessaire à la germination.
  • Posez les assiettes à un endroit chaud (21ºC) à l’abri de la lumière directe.

GERMINATION 1GERMINATION 2GERMINATION 3GERMINATION 4

Vos graines se mettront à germer.

Lire le reste de cette entrée »





Quels sont les avantages de la culture intérieure?

12 09 2008

 

  • La culture intérieure permet à l’horticulteur de contrôler tous les facteurs qui règlent la croissance des plantes – lumière, eau, nutriments, chaleur, humidité, courant d’air etc. En maniant ces facteurs effectivement, on peut généralement obtenir une récolte plus puissante et ce dans un temps plus court que la culture extérieure permettrait.
  • C’est ainsi que l’horticulteur d’une culture intérieure peut décider plus précisément du moment de la mise en floraison, ce qui lui permet de mieux contrôler la vitesse de croissance et le volume de la récolte. Lire le reste de cette entrée »







%d blogueurs aiment cette page :