Les Cannabis Culture Awards 2012 – ouvrir le débat sur le cannabis

15 05 2012

C’est pendant une cérémonie festive et émouvante que les Cannabis Culture Awards ont été décerné le 26 Avril 2012 en Amsterdam. Deux anciens hommes d’état, M. Thorvald Stoltenberg, ancien ministre de la défense de Norvège et M. Dries van Agt, ancien premier ministre des Pays-Bas, ont exprimé leurs espoirs de voir un future sans prohibition du cannabis. « L’espoir est presque aussi important que la vie elle-même » selon Stoltenberg qui conclût en ces termes après avoir reçu le prix au nom de la Commission Global sur la Politique des Drogues (Global Commission on Drug Policy).

 

Voici une courte vidéo de présentation de la cérémonie (en Anglais):

 

Pour en savoir plus sur les Cannabis Culture Awards (en Anglais…) vous pouvez aussi visiter la page officielle du Hash Marijuana & Hemp Museum.


Actions

Information

One response

31 08 2012
Jean-louis Bouvarel

Maintenant que l’idée de la libéralisation du chanvre a progressé dans la pensée publique, vient le temps des débats politiques.

Cécile Duflot est une des pionnières en la matière ! (http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/cecile-duflot-calme-le-jeu-apres-la-polemique-sur-le-cannabis-730927 )

J’ai écris une encyclopédie du cannabis (+ son dictionnaire) qui, loin de traiter la question de la culture de la plante – de nombreux autres auteurs l’ont fait à la perfection – s’attaque plutôt à ses dimensions historiques, industrielles et politiques.

L’idée est de communiquer un ensemble d’argumentations – toutes vérifiées et vérifiables comme exactes- et faire ressortir en cohérence la malhonnêteté des artisans de la prohibition.

Cette encyclopédie donne aussi des bases d’écologies car le concept du chanvre est global ! Vous pouvez la consulter librement à l’adresse : http://issuu.com/encyclocanna

En l’état (il s’agit d’une version alpha), elle est encore partiellement incomplète et bourrée de fautes d’orthographe. Mais je travaille actuellement sur une version définitive embarquée dans une image de DVD à télécharger. Cette version, qui restera toujours gratuite, embarquera des vidéos et de la doc web (PDF, HTML). Ce DVD lancera un menu avec fond musical à l’insertion de ce dernier (Pink Floyd et Raggasonic).

Cerise sur le gâteau, le chanvre qui s’est vu interdire après des siècles de cultures intensives, a été victime d’un complot industriel. Vous savez tous que c’est Jacques Herer (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Herer ) qui nous a initié à cette connaissance et en a apporté les preuves.

Je dis cerise sur le gâteau car, l’étude de ces gens et de la coulisse politique dans laquelle ils manigancent leurs crimes, laisse entrevoir une interprétation du monde bien plus réaliste que ne le fait le classique clivage Droite-Gauche imposé aux électeurs.

Cela m’a obligé un second tome qui ne traite que des acteurs du complot. Qui sont-ils, que veulent-ils ? C’est en travaillant sur ces questions, que j’ai découvert un complot encore plus vaste qui englobe le premier. J’ai nommé ce tome « la Terrible Menace Illuminati » en dépit du fait que ce n’est pas le vrai nom de ces gens, mais que c’est ainsi que le grand public les perçoit. Mais bon, au final, ce second tome n’a plus qu’un vague rapport avec le cannabis.

Voilà pour la petite histoire : écrire un tel livre ne fut pas banal. Je n’avais aucun talent d’écrivain particulier, ni la vocation de l’être et j’ai appris « sur le tas » ! Le destin ou Dieu m’arrangeant pour le reste.

J’ai commencé ce livre en 1983 et j’étais alors fonctionnaire (France Télécom). Quelques péripéties policières plus tard, en 1996, il a bien fallut que je démissionne pour pouvoir le continuer librement ! En 1983, en dehors du discours : ‘c’est pas bien, c’est mal! », il n’y avait pas beaucoup de documentation sur cette plante. Je me sentais un pionnier … et bien seul !

Aujourd’hui, j’ai bien compris que je ne suis pas tout seul, et que nous sommes en fait très nombreux à témoigner plus que de la sympathie à ce végétal !

Cette année, je fus convié à des travaux de création d’un parti politique français du cannabis, expérience qui a échouée lamentablement. Mais ce n’était qu’un essai, une entrée en matière.

Cela nous a prouvé qu’il existe quatre clans intéressés à y adhérer :

1) celui du chanvre global (écologiste et agriculteurs),
2) celui mercantile, principalement des dealers en fonctions qui se verraient bien développer des chaines de supermarchés de la weed,
3) celui de ceux qui veulent voir la création de ce parti mais pas se prendre la tête avec des responsabilités (et rester dans l’ombre) .
et 4) ceux qui souhaite y étendre une action anti-prohibitioniste plus large concernant le monde des drogues dures, ce que à quoi, je me suis formellement opposé !

Il y manque que ceux qui sont totalement en marge du cannabis mais qui ont compris l’intelligence de sa libéralisation. Mais pour que ces derniers nous rejoignent, il faudrait que ce parti existe !

Maintenant, je ne sais pas pour vous, la politique : je n’y crois pas trop, si cela pouvait changer le monde, on s’en serait déjà rendu compte. Néanmoins, l’idée d’un tel parti n’est pas d’en faire un instrument de conquête du pouvoir, ce qui le différencie nettement des autres.

Il sera simplement organisé pour obliger de fait un débat public et pour foutre un gros merdier politique à ce niveau. Car, comprenez que c’est la seule alternative légale que Babylone (le système) nous offre dans son modèle répressif. En temps que parti constitué inscrit dans des élections, le système est obligé de distribuer nos tracts ou de nous aider à le faire. De plus, nous disposeront d’un temps de parole dans les médias.

La seule façon, donc, de contrer la censure qui nous frappe !

A travers mon livre, et bien d’autres – il faut que je reste humble – nous avons déjà un programme tout établi et toute une somme d’argumentations dont j’ai vérifié l’impact auprès de mes lecteurs.

Les « blaireaux » n’ont plus qu’à bien se tenir ! Leur criminelle et hypocrite prohibition n’en aura plus pour longtemps. Après, il sera temps de réclamer des comptes ! Parce que je vous rappelle à tous que c’est la substance (plante) qui fait enfermer le plus de gens en prison … pour rien !

Alors voilà ! Je vous ai choisi pour ce petit discours car outre votre engagement militant sur la culture et le récréatif, j’ai bien constaté que vous vous occupiez aussi de l’actualité cannabique et donc, de l’aspect politique de la lutte.

Faites tourner … !

« L’Encyclopédie du cannabis » et « La Terrible Menace Illuminati » : ouvrages gratuits sous licence « Creative commons », c’est-à-dire que vous avez tous les droits de copie – diffusion, du moment que cela reste gratuit !

Cannabiquement votre !

Une pensée pour Bernard Rappaz, mon « patron », enfermé pour cinq ans dans les geôles helvètes. Envoyez-lui un courrier de soutien : Bernard Rappaz, Pénitencier de Crêtelongue, CH-3977 Granges (Suisse).

Jean-louis Bouvarel

http://issuu.com/encyclocanna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :