Double-jeu des États-Unis contre le Mexique

17 06 2011

Pour ceux qui s’intéressent de près ou de loin au problème du trafic international de drogues et son impact sur la population, vous trouverez un article très bien écrit par André Maltais sur la situation au Mexique intitullé: Double-jeu des États-Unis contre le Mexique.

Pour pouvoir comprendre ce qui se trame derrière le crime organisé et sa relation privilégié avec les gouvernements et les instances financières, cet article décortique la situation dramatique qui touche le Mexique, où les ententes entre les cartels et les banques pour blanchir des sommes toujours plus impressionnante sont facilement mises au jour.

Sans avoir de sources précise à ce sujet, je me souviens avoir lu quelque part que les cartels mexicains avaient permis aux banques de se renflouer pendant la crise grâce à leurs liquidités (illégalement obtenues), à hauteur de centaines de millions de dollars prouve selon moi que l’argent n’a pas d’odeur et que les banquiers n’ont aucun odorat, la justice quant à elle étant bien entendu aveugle.

André Maltais quant à lui dispose de sources qui montrent clairement le poids des États-Unis dans des décisions internationales (ici celles de son voisin Latin) sous couvert de défendre la démocratie ou la liberté des citoyens alors qu’ils ne défendent que leurs intérêts propres, au détriment des populations locales et de leurs gouvernements qui ne sont finalement que des acteurs figuratifs leur permettant de ne pas être impliqué directement dans des décisions qui coutent la vie à des milliers de citoyen d’une nation qui n’est pas la leur.

Le peuple Américain est sans aucun doute un peuple extraordinaire de par sa capacité a évoluer et se concentrer sur l’avenir, mais leur gouvernement à depuis bien longtemps concentré ses effort pour maintenir un statu-quo qui serait plus profitable a une minorité plutôt que d’améliorer le niveau de vie de ses citoyens et, étant donné leur implications sur la scène international, le reste du monde. La propagande mise en place par le biais des médias, qui a commencé bien avant la télévision, a conditionné la population à consommer toujours plus, dans une logique capitaliste, mais surtout a exacerbé leur peur de l’inconnu alors que c’est la quête d’inconnu qui a poussé à l’essor de cette nation.

La peur est au centre des débats, qu’on le veuille ou non, et c’est la peur de l’inconnu qui pousse tant de monde à refuser un débat sur la légalité du cannabis. La peur de voir des organisations criminelles se tourner vers des activités plus dangereuses, la peur de voir des produits plus dangereux envahir les rues etc. qui peut être sommes toute résumé par la peur de la nature humaine et l’aspiration de chacun à un moyen de s’évader des contraintes de la réalité.

En vous souhaitant une bonne lecture!


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :