Une "usine" à cannabis demantelée

9 06 2010

Monsieur Tapis, un magasin de tapis et revetements de sols au Canada a été perquisitionné Vendredi dernier:

"De toute évidence, il n’y avait pas que des couvre-planchers chez Monsieur Tapis dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. La preuve en a été donnée, vendredi matin, par l’Escouade régionale mixte de lutte à la drogue qui a démantelé une importante serre de cannabis dans le commerce et arrêté un homme sur place.

Les policiers y ont saisi pas moins de 2300 plants de cannabis et des sacs de marijuana prête à la consommation. Selon l’agent Michel Letarte, porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières, il s’agit de l’une des plus importantes serres démantelées à Trois-Rivières dans un bâtiment commercial, tant sur le plan de la quantité des plants que de la qualité des installations.

«C’était une véritable «usine» à cannabis. Il y avait de la production autant que de la transformation; ça commençait avec les boutures. Les plants étaient ensuite amenés à maturité afin d’en recueillir les cocottes. Une fois séchée, la drogue était ensuite ensachée pour la distribution», a-t-il indiqué.

Plus du tiers du bâtiment, situé à l’angle des rues Dessureault et des Commandants, avait d’ailleurs été aménagé spécifiquement pour la culture du cannabis. L’une des salles, qui avait une superficie de 40 par 60 pieds, regroupait par exemple des plants en croissance. Une autre pièce de même grandeur abritait des plants matures. Il y avait aussi une salle qui servait à la préparation des boutures.

«Les installations retrouvées sur place sont très sophistiquées. Elles valent assurément quelques milliers de dollars. Un système de ventilation avait même été installé pour masquer les odeurs et favoriser la circulation de l’air», a ajouté l’agent Letarte.

C’est pourquoi les clients et fort probablement les employés ignoraient la présence de cette serre derrière les portes closes de l’entreprise. Aucun d’entre eux ne serait d’ailleurs visé par les policiers.

«Pour l’instant, c’est le bâtiment et la serre qu’il contient qui sont visés. Nous avons un mandat de perquisition, mais il nous reste encore plusieurs points à éclaircir. Nous ne pouvons pas dire depuis combien de temps par exemple cette serre était opérationnelle», a précisé l’agent Letarte.

Un seul individu a été arrêté en lien avec cette production de cannabis. Il se trouvait sur place lors de la frappe policière qui a eu lieu vendredi matin vers 8 h 30, soit peu de temps avant l’ouverture du commerce.

Cet homme devrait comparaître prochainement. La nature des accusations précises qui seront portées contre lui est encore inconnue. D’autres arrestations ne sont pas totalement exclues.

Les policiers ont d’ailleurs passé toute la journée sur les lieux à recueillir des éléments de preuve. Ce n’est pas avant la fin de journée hier qu’ils ont pu sortir la drogue et les plants. Ils ont dû attendre notamment que l’électricité soit coupée. Il faut dire que celle-ci avait été détournée pour ne pas éveiller les soupçons.

Évidemment, le commerce a été fermé durant la perquisition policière. Quelques clients se sont donc rivés le nez à des portes closes. Ceux rencontrés par Le Nouvelliste se sont dits très surpris d’apprendre la deuxième vocation du commerce.

«Jamais je n’aurais pensé ça, mais il faut dire que je ne viens pas souvent ici, une fois par année pas plus», a indiqué un homme qui a préféré taire son identité."

Par: Le Nouvelliste

Source: cyberpress.ca


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: