À 77 ans, Gisèle fume du cannabis

4 06 2010

(Québec) Quand il y a sept ou huit ans l’arthrose dont elle souffrait s’est mise à la faire trop souffrir et qu’aucun anti-inflammatoire recommandé par son médecin ne parvenait à la soulager, Gisèle, 77 ans, n’a fait ni un ni deux et a entrepris de se dénicher un pusher. Du coup, elle allait enfin apaiser ses douleurs et devenir la grand-mère la plus cool en ville auprès de ses petits-enfants!

«Je ne fumais même pas la cigarette avant et je ne savais pas comment inhaler. Mais il n’y a pas d’âge pour se déniaiser!» lance la dame qui nous accueille dans son logement du quartier Montcalm. Visiblement en paix avec sa décision de consommer du cannabis depuis presque 10 ans malgré les remontrances d’une grande amie d’enfance qui s’était dite stupéfaite qu’une femme de son âge s’adonne à une telle activité, Gisèle nous montre sans aucune gêne ses réserves personnelles de marijuana et sa petite pipe achetée il y a quelques années dans «une boutique érotique» de Québec dont elle oublie le nom.

Contrairement à de plus en plus de personnes souffrant de douleurs chroniques qui font appel, sous recommandation de leur médecin, aux services d’organismes comme le Centre compassion de Montréal ou de Québec, Gisèle a choisi de faire les choses à la «régulière», si on veut, en s’informant auprès de son entourage comment se procurer de l’herbe. La dame dit avoir mené sa petite enquête afin de trouver un «produit de qualité». «J’avais mes contacts. Et puis, c’est tellement facile, on peut en avoir partout, du pot. Quand j’ai pris ma décision d’en fumer, même mes petits-enfants m’ont dit qu’ils en avaient tous à leur école et m’ont offert de m’en procurer facilement.»

La grand-maman ne se doutait peut-être pas qu’elle ferait un malheur auprès de sa descendance. «Depuis que je fume, ils me trouvent cool et ça les fait rire, c’est épouvantable!»

Il y a huit ans, Gisèle n’a pas songé à demander la permission ou même l’avis de son médecin qui aurait pu lui faire une prescription pour usage thérapeutique de cannabis. De toute manière, ses douleurs liées à son arthrose étaient telles qu’elle était prête à tout pour arrêter de souffrir. Sa décision de consommer était prise. D’autant que rien de ce que les médecins ne lui prescrivaient faisait effet. Aujourd’hui Gisèle se déplace presque exclusivement en fauteuil roulant, ses jambes ne pouvant plus la supporter. «Les médecins ne savaient plus quoi faire. Jusqu’à maintenant seul le pot élimine la douleur créée par le frottement des os les uns contre les autres. Quand je lui ai annoncé ma décision à l’époque, mon médecin traitant a souri et m’a encouragée à fumer si cela pouvait me faire du bien. À la pharmacie, tout le monde a bien ri aussi quand je leur ai dit que je fumais du pot à cause de mon âge.»

Pas pour planer

N’allez pas croire pour autant que la septuagénaire doté d’un solide sens de l’humour prend un grand plaisir à tirer une puff. Bien qu’elle admette consommer au moins deux fois par jour, parfois trois et même quatre, elle assure n’avoir jamais expérimenté les effets planants de la mari. Et pour ce qui est du goût, elle dit préférer celui de la framboise. «J’ai trop de douleur, c’est ce qui fait que je ne suis jamais tombée dans les vapes. C’est dommage, je ne peux pas vous en parler!»

«Il faut que j’en fume beaucoup, c’est ça qui me tanne maintenant dans cette histoire. L’idéal, ce serait une pipée aux deux heures pour en avoir tout le temps dans le sang et ne pas avoir de douleur, mais c’est trop.»

Interrogée sur la façon, légale ou pas, dont elle se procure son cannabis, Gisèle ne semble pas trop s’en formaliser. «Ça ne me dérange pas. J’ai toujours aimé ça, un peu d’illégalité. Ce que je voudrais surtout, c’est que les gens arrêtent de se sentir gênés ou hésitants à fumer du pot pour soulager leurs douleurs. Fumer à 20 ans ou à 77 ans, c’est pareil!»

Propos receuillis par: F Denoncourt

Source: cyberpress.ca

Publié le: 25/07/2009


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :