L´USAGE DE CANNABIS ENGENDRE-T-IL DES PSYCHOSES ?

13 10 2009

UNE ÉTUDE DE TENDANCES SUR L´USAGE DE CANNABIS ET LA PSYCHOSE EN ANGLETERRE 1995-2003

Par le Dr. R.D. Newcombe, Ecole de Psychologie, Université John Moores de Liverpool, Angleterre, version éditée publiée dans Adiktologie, 4(4), 492-507 (2004).

soap bar, mauvais hashish, shit

Résumé :

On s´en doutait un peu mais c´est désormais confirmé : les psychoses et schizophrénies attribuées au cannabis ne sont pas dues aux composants naturels de la plante, mais bien plutôt aux produits chimiques toxiques contenus dans les savonnettes de hasch (voir l´étude du CRISP en fin de message).

Le cri d´alarme du Dr Newcombe :

« De toute évidence, il s´agit d´un problème de santé publique pouvant affecter des millions de personnes, la plupart d´entre eux n´étant pas conscients du fait qu´ils s´exposent eux-mêmes à un cocktail de substances chimiques toxiques à chaque fois qu´ils fument ou ingèrent du haschich en barrettes. Et c´est un problème qui ne sera pas aisément traité tant qu´une politique internationale de prohibition empêchera les gouvernements nationaux de développer la seule stratégie pragmatique capable de protéger ses citoyens consommateurs de cannabis : fournir un approvisionnement légal de cannabis de qualité contrôlée, et/ou autoriser la culture pour usage personnel.»

Introduction:

Des publications récentes ont conclu que la notion de psychose induite par l´usage de cannabis manquait de validité conceptuelle et empirique. Cet article (résumé d´un long rapport non publié – Newcombe 2004) se focalise sur la ´vraie´ psychose de cannabis (PC) – un trouble psychique unique résultant d´une intoxication aux cannabinoïdes, persistant au-delà de leur métabolisation et survenant en l´absence de prédisposition à la psychose.

Méthodes:

Une étude de recherche documentaire a été conçue pour évaluer l´hypothèse que l´usage de cannabis (UC) est une cause de psychose, soit générale (schizophrénie) soit unique (vraie PC). Cette hypothèse a engendré deux pronostics testables : (1) les tendances à UC et PC doivent être positivement corrélées et (2) les caractéristiques démographiques et de traitement des cas de PC doivent différer des profils de chacun des cas de schizophrénie et autres désordres mentaux et comportementaux liés au cannabis (DMC) définis par le DCI-10 : l´intoxication de cannabis notablement aiguë (ICA) et l´usage nocif de cannabis (UNC).
Les statistiques officielles nationales ont été rassemblées à partir de (a) le nombre annuel et les caractéristiques des cas diagnostiqués de schizophrénie et de DMC liés au cannabis en Angleterre de 1998-99 (1995-96 pour la PC) à 2002-03 (Statistique Hospitalière); et (b) la fréquence des UC lors des années passées, parmi les 16-59 ans en Angleterre et au Pays de Galles, pendant la décennie s´achèvant en 2002-03 (Enquête sur la criminalité Britannique).

Résultats:

Le taux annuel de PC parmi les UC anglais était en moyenne aussi bas qu´un pour 10.000. Mais bien que l´UC des années précédentes ait grimpé de 2,55 million (8,7 %) en 1994 à 3,36 millions (10,9 %) en 2002-03, il n´y a pas eu d´évolution significative (clear trend) soit des schizophrénies (36.000-38.500 cas annuels) soit des cas de PC (280-380). Chacun des deux pronostics ont été infirmés. Premièrement, la corrélation entre les UC et le nombre de PC, comparés sur une période de six années, s´est révélée petite et non significative. Deuxièmement, bien que les cas de PC différaient clairement des cas de schizophrénie – l´âge moyen des PC étant de 15 ans plus jeune que l´âge moyen des cas de schizophrénie, et la durée d´hospitalisation moyenne pour PC étant d´un mois seulement contre 4 à 5 mois pour les schizophrénies – leur profil était très semblable à chacun des cas d´ICA et d´UNC. Enfin, la recherche de preuves au sujet de la consommation de cannabis au cours de la période étudiée n´a trouvé aucun changement significatif des variables appropriées (par ex. le dosage, la puissance du taux de THC).

Conclusions:

Il n´existe aucun élément tangible pour prétendre que l´usage de cannabis peut causer une psychose, ni une « vraie » PC. Au lieu de cela, les cas de PC étaient probablement des diagnostics erronés de cas extrêmes d´ICA et d´UNC, et/ou de DMC résultant d´un usage d´autres ou de plusieurs drogues. Une recherche urgente est nécessaire pour déterminer quels ingrédients du cannabis sont responsables des désordres mentaux attribués à son usage, en particulier depuis que la substance britannique la plus populaire – la savonnette de hasch marocain – est altérée par des produits chimiques toxiques.

Fin de la conclusion :

Selon l´étude Atha (U.K Independent Drugs Monitoring Unit) en 2001, une majorité avérée d´usagers de cannabis, bien au-delà de 2 millions, sont actuellement, selon tout probabilité, des consommateurs de haschich en barrettes, avec un usage régulier moyen équivalent à une ounce par mois (environ 30 g). Par conséquent, les psychoses et autres problèmes de santé attribués à l´usage de cannabis en Angleterre peuvent vraisemblablement être attribués à une ou plusieurs substances diverses telles que la colle ou la ketamine – plutôt qu´aux cannabinoïdes. Des recherches complémentaires sont donc rapidement nécessaires pour identifier les substances chimiques qui se trouvent dans le « Soap Bar » et pour évaluer les effets qu´un usage régulier de ces substances peut entraîner sur leur santé mentale et physique.
Il s´agit d´un problème de santé publique pouvant affecter des millions de personnes, la plupart d´entre eux n´étant pas conscients du fait qu´ils s´exposent eux-mêmes à un cocktail de substances chimiques toxiques à chaque fois qu´ils fument ou ingèrent du haschich en barrettes.


***C´est un problème qui ne sera pas aisément traité tant qu´une politique internationale de prohibition empêchera les gouvernements nationaux de développer la seule stratégie pragmatique capable de protéger ses citoyens consommateurs de cannabis : fournir un approvisionnement légal de cannabis de qualité contrôlée, et/ou autoriser la culture pour usage personnel!***

Source:www.cannabis.free.fr


Actions

Information

One response

4 11 2009
Mihke

Moi je dirai « vive la beuh » ^^ faites tourner les plantations🙂

Peace !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :